Garde prétorienne Puy du Fou (10)

Garde prétorienne Puy du Fou (14)

Garde prétorienne Puy du Fou (26)

Garde prétorienne Puy du Fou (29)

Dans l'Antiquité romaine, la garde prétorienne était une unité de l'armée romaine constituée de soldats d'élite initialement recrutés en Italie. Ces unités tirent leur origine du petit groupe d’hommes dont s’entouraient les magistrats républicains connus sous le nom de préteurs et leur nom du camp des légions romaines où était dressée la tente du commandant de la légion, le prétoire (latin : prætorium), quand ils partaient en campagne. C'est l'une des unités militaires les plus célèbres de l'histoire romaine.

Lors de la bataille du Pont Milvius (28 octobre 312), la garde prétorienne, qui fait partie de l’armée de Maxence, est presque anéantie : elle se noie avec Maxence et beaucoup d’autres en tombant dans le Tibre. Plutôt que de la reconstituer avec ses propres soldats,Constantin Ier préfère dissoudre la Garde prétorienne après son accession au pouvoir, mettant fin ainsi à ce qui passait pour l’une des principales sources d’instabilité du régime ; réputation peut-être excessive car, hors des crises de 68-69 et 192, elle resta fidèle la plupart du temps à l’empereur en place contre les usurpateurs auto-proclamés. Il lui arriva aussi de débarrasser Rome d’empereurs insupportables comme Héliogabale, ou simplement de ne pas les défendre à l’instant décisif.