Dom Fonteneau Léonard (1705-1780), collection de diplômes, chartes et autres actes authentiques, pour servir à l’histoire du Poitou

Le 27 décembre 1778, en l'abbaye de Saint-Jean d'Angély, décédait le bénédictin Dom Léonard Fonteneau. Né en 1705 à Jully près de Vierzon, Léonard Fonteneau avait embrassé l'état régulier et fait sa profession en 1726 au monastère de Saint-Ullyre de Clermont. Après avoir enseigné les humanités au collège de Saint-Ullyre, son existence prenait un autre cours lorsqu'en 1741, les supérieurs de sa congrégation lui demandaient d'assister le père Boudet, chargé de préparer une Histoire générale du Poitou. Les deux hommes travaillèrent ensemble jusqu'à la disparition de Dom Joseph-Marie Boudet le 5 janvier 1743.

Resté seul, Dom Fonteneau poursuivit la tâche et pendant une trentaine d'années, visita d'innombrables dépôts d'archives dans des établissements religieux comme les abbayes de Charroux, Saint-Savin, Thouars ou l'évêché de La Rochelle et la cathédrale de Poitiers. Il accéda à des fonds privés et rassembla toute sa moisson dans des portefeuilles selon une méthode qu'il expose en 1767 et en 1773. Revendiquant le patronage de trois sommités de l'érudition rnauriste, Dom Vaissette {1685-1776), Dom Toustain (1700-1754) et Dom Bouquet, Fonteneau explique «qu'un ouvrier qui cherche, qui fouille et qui ramasse tout ce qui se présente sous sa main, n'a pas dessein de faire imprimer tout ce qui entre dans ses portefeuilles. Il les meuble le plus abondamment qu'il lui est possible. Ce n'est que pour son usage particulier et pour se faciliter les moyens de travailler plus commodément dans l'intérieur du cabinet à la plus grande perfection du corps de l'ouvrage entrepris »

Les Grands Jours de Rabelais en Poitou, Actes du colloque international de Poitiers des 30 août et 1er septembre 2001,

réunis par Marie-Luce Demonet , Marie-Luce Demonet, Stéphan Geonget

Dom Fonteneau au XVIIIe siècle avait constitué une collection de diplômes, chartes et autres actes authentiques, pour servir à l’histoire du Poitou. Ces actes, dont beaucoup des originaux ont aujourd’hui disparu, sont accompagnés de notes critiques, historiques et chronologiques. La Médiathèque de Poitiers est entrée en possession, avant 1830, de cette collection, formée pendant la seconde moitié du XVIIIe siècle : 89 vol. in folio, 10 000 pièces tirées de toutes les archives ecclésiastiques, féodales et communales du Poitou.

Ils sont conservés sous les cotes 138 (ancien 164; 30 volumes) et 139 (ancien 164; 59 volumes), selon l’inventaire de la bibliothèque publié en 1868 par Paul de Fleury.

 

http://lucon-patrimoine.org/index.php/qui-sommes-nous/22-sources-historiques/14-manuscrits-de-dom-fonteneau

 Tables des manuscrits de D. Fonteneau

, conservés à la bibliothèque de Poitiers / Table chronologique des chartes transcrites dans les vingt-sept premiers volumes de la collection / Mémoires de la Société des antiquaires de l'Ouest

 (Quelques exemples)

Vers 1055 – Vente de terres et de salines, et don de dîmes et de cens fait à l’abbaye de Maillezais (sous l’abbé Humbert) par Guillaume Chabot, Aénor  sa femme, et Geoffroi  son frère. (Cathédrale de la Rochelle.) T.25, P. 13

1233, may — Savari, Seigneur de Mauléon, de Talmond et de Benon confirme à l'abbaye de Luçon le don de l'Isle de Chouppeaux que Guillaume comte de Poitou avait  fait à cet abbaye. (tome XIV, p.  273)

1233 — Don fait à l'abbaye de Talmond par Eble de Arablein, de tout ce qu'il possédait à la Robertiere. (tome XIV, p. 275)