Pierre tombale Hugues de Faye, La chapelle des Chabot Nieul sur l’autize

La chapelle des Chabot, Adossée à la salle capitulaire, doit son nom à une grande famille protectrice de l'abbaye au XIIIe siècle.

Mais cette pièce est généralement plus connue sous le nom de chauffoir, qui correspondait à l'époque à la seule pièce chauffée de l'abbaye. Son volume, similaire à celui de la salle capitulaire, a permis d'y installer par la suite le scriptorium et la bibliothèque du monastère. 

Pierre tombale Hugues de Faye, La chapelle des Chabot Nieul sur l’autize (1)

Sous une arcade trilobée, au centre de la pièce se trouve aujourd'hui la pierre tombale en calcaire du début du XIVe siècle représentant Hugues  de Faye, abbé de Nieul de 1304 à 1319.

Pierre tombale Hugues de Faye, La chapelle des Chabot Nieul sur l’autize (3)

L’abbé est présenté en moine, avec  une étole et un manipule. Ses mains gantées et croisées sur la poitrine,  maintiennent contre son épaule gauche la crosse  à volutes, symbole de sa fonction.

De ses pieds et de son bâton pastoral, Hugues foule un dragon, symbole du Mal.

 Pierre tombale Hugues de Faye, La chapelle des Chabot Nieul sur l’autize (2)

La longue inscription latine qui l’encadre la stèle indique : « Ci-gît Frère Hugues de Faye, abbé de Nieul, qui mourut le premier jour de mai, l’année du Seigneur 1319. Que son âme repose en paix. Amen »

 

 

Hugues de Faye, abbé de l'église abbatiale Saint-Vincent<==.... ....==> 1718, il n’existe plus de vie monastique dans les lieux et l’abbaye de Nieul-sur-l’Autize est désertée (archives)