le chateau Vaucler la Rochelle

Pour mettre à l’abri des attaques du dehors ce port naturel et primitif, les sires de Mauléons élevèrent une tour sur un point ou La Roche émergeait d’un milieu marécageux. Ce fut –là, dit-on, l’origine du nom que devait porter dorénavant La rochelle. ==> Alliance contre les Vikings entre Barbetorte et Guillaume Tête d’Etoupe donna en 941-942 les pagi de Mauges, Tiffauges, Herbauge

 

Après la chute de Châtelaillon en 1131,  le comte du Poitou, Guillaume IX veut faire du petit port sur Maubec un grand havre : par une charte de 1137, il lui donne alors le droit de communauté et donc le droit d’ériger des murailles.

Ainsi, il semble qu’entre 1140 et 1160 selon les auteurs, une enceinte castrale protégeait non seulement le bourg et la forteresse originale, mais encore tout l’espace entre les marais du Maubec et ceux du Lafond, le bord de mer et les élévations au nord.

 

L’enceinte du château Vaucler, qui couvrait plus d’un hectare, était protégée par un rempart orné de quatre grosses tours d’angle, reliées entre elles par des courtines au parapet crénelé, et était entourée de profondes douves.

moyen age rupella le port de La Rochelle le château de Vauclair

La place d'armes du château se trouvait alors à l'emplacement de la cathédrale Saint-Louis.

Le château aurait donc été construit sur ordre d’Henri II Plantagenêt, à partir de 1162 (en même temps que les remparts), dans le cadre d’une politique de défense des provinces du Poitou et de Saintonge.

A partir de ces quelques réflexions, nous pouvons esquisser une nouvelle chronologie de l'espace urbain rochelais.

A la fin du IXe siècle ou au Xe siècle, un village de pêcheurs, de sauniers et de marchands nommé Rochella se serait développé le long du ruisseau de Maubec et de la côte océane autour d'une forteresse dressée sur une élévation calcaire, face à un port sur l'embouchure dudit cours d'eau.

En 1137, Guillaume IX, comte du Poitou, contrôle ce lieu et permet à ses habitants de s'ériger en communauté, de se protéger et de croître dans un castrum plus ou moins rectangulaire. La ville se développe vers l'ouest et peut-être vers le nord : d’abord sans murailles, puis au sein du castrum, construit à partir des années 1140-1160, qui enserre l'espace urbanisé en longeant l'océan, le Lafond, les rues Rambault, du Minage et le Maubec.

 Il s'ouvrait au nord-est par la porte Malvault (rues Gambetta et des Cloutiers), au sud-est par la porte Maubec (parvis de Saint-Sauveur), au sud-ouest par la porte Chef-de-Ville (rues Réaumur et Léonce-Vieljeux), au centre-ouest par la porte du Petit-Comte et au nord-ouest par la porte Rambault.

De ces portes partaient respectivement les chemins vers Saint-Jean-d 'Angély, Saintes, Marans. Le bourg plus ancien, Cougnes, s'étendait donc au nord autour de l'actuelle église Notre-Dame-de-Cougnes

Capture3

il n'y avait donc aucune église importante près du nouveau port, malgré la présence des Templiers (cour du Temple) depuis 1128.

Vers 1152, afin d'éviter des déplacements massifs jusqu'à Notre-Dame (tout au nord) et face à la progression du nombre d'habitants, l'église Saint-Barthélemy est construite près du port sur « vingt coudées en long et en large » (environ 100 m2).

A partir de 1162, le château de Vauclair est lui aussi peu à peu édifié à l'intérieur de l'enceinte urbaine sur la partie la plus élevée de la table calcaire jurassique31, avec deux portes regardant vers l'espace urbain. Cette nouvelle forteresse, possédant un front de quatre ou cinq tours, intégrant un donjon près du Lafond, abrite une garnison : elle est le symbole du pouvoir ducal, voire royal, dans la ville. Selon la chronologie, elle ne possèderait pas de chapelle : la chapelle Sainte-Anne a été construite au dehors au XVe siècle ou au XVII e siècle.

Revue de la Saintonge et de l'Aunis : bulletin de la Société des archives historiques

……

Rupella XIII:La Rochelle médiévale comme vous ne la verrez nulle-part ailleurs !

Visite virtuelle de patrimoines disparus a jamais

découverte du passé des villes en réalité virtuelle.Le Kléioscope

http://www.kleioscope.fr