Jean Besly premier véritable historien du Poitou.

Jean Besly est né à Coulonges-les-Royaux (Coulonges-sur-l'Autize), près de Niort (Deux-Sèvres).

Issu d'une famille de marchands, il fait ses études à Poitiers, puis à Toulouse. Avocat à Fontenay-le-Comte, il acquiert rapidement une grande réputation qui lui permet un mariage fort avantageux avec Catherine Brisson, parente d'un autre jurisconsulte de renom, Barnabé Brisson (1559). Catherine décédée, il se remarie avec Claude Duboullay en 1610.

Devenu conseiller et avocat du roi, il est député de Fontenay-le-Comte aux États Généraux de 1614. Il s'y distingue par son opposition à la réception du concile de Trente en France.

Il est maire de Fontenay le Comte en 1620.

Mais la gloire de Besly est surtout posthume : elle lui vient de son "Histoire des Comtes de Poitou et Ducs de Guyenne", une somme d'érudition à laquelle il a consacré presque quarante années de sa vie, qui ne sera publié qu'en 1646, soit deux ans après sa mort.

Pionnière et monumentale, cette œuvre a fait de Besly le premier véritable historien du Poitou.

 

Oeuvre d'un moine de l'abbaye de Saint-Maixent.

Histoire du monde des origines à 1140, sans doute compilée vers 1126 et complétée vers 1141.

Recopie de nombreux textes antérieurs, originale dans la dernière partie concernant les événements poitevins des XIe et XIIe s. Ms : BN, Paris (Lat. 4892, XIIe s) ; Biblioteca apostolica vaticana (Reg. lat. 554, XVe, copie du précédent). Le ms conservé à la BN se trouvait au XVe s. dans la bibliothèque de l'abbaye de Maillezais, d'où le nom de "Chronicon Malleacense

 La chronique de Maillezais du MONASTERE DE ST-MAIXENT, EN POITOU. <==