Monument au roi René – Sculpture DAVID Pierre Jean - Château Angers

Description:

Monument René d'Anjou. Sculpture, statue en bronze, élément d'ensemble, de 1822-1846.

Le socle est orné de douze figurines retraçant l’histoire de la province d’Anjou

La plus ancienne statue d’Angers, érigée dans l’axe des boulevards, face à l’ancienne porte des Champs du château, honore « l’un des meilleurs souverains qu’ait eu l’Anjou »

  • Sculpteur : DAVID Pierre Jean
  • Fondeur: ECK ET DURAND
  • Architecte: DAINVILLE

 

Localisation à l’origine : Angers, en contrebas du château, au rond-point de la place du président Kennedy, boulevard du Roi-René (Maine-et-Loire)

Monument au roi René – Sculpture DAVID Pierre Jean - Château Angers (3)

Historique

1846 : le bronze est fondu. 1853 : la statue est érigée à l’initiative et grâce aux deniers du comte de Quatrebarbes, historien du roi René, le 1er juin.

Sculpture de 1822. Bronze coulé en 1846 par Eck et Durand de Paris. Socle orné de douze statuettes personnalités de l'histoire angevine  : Dumnacus, Roland, Robert le Fort, Foulque Nerra, Foulque V, Henri II Plantagenêt, Philippe Auguste, Charles Ier d'Anjou, Louis Ier d'Anjou, Isabelle de Lorraine, Jeanne de Laval et Marguerite d’Anjou.

René d'Anjou, roi René (1409-1480), né au château d'Angers, duc d'Anjou (1434-1480), de Bar et de Lorraine, comte de Provence (1434-1480), roi de Naples (1435-1442) et de Jérusalem.

 Poète et ami des artistes, il encourage les lettres et les arts, et s'entoure d'artistes peintres (Barthélemy d'Eyck). En plus de la peinture et de la littérature, il aime organiser et assister aux tournois de joutes chevaleresques.

À l’époque médiévale, la statuaire n’a sa place que dans églises et châteaux. Elle apparaît – réservée à la figure du monarque - dans l’espace public à partir du XVIIe siècle, avec l’ouverture de vastes places et perspectives. Il n’en est pas d’exemple à Angers, à moins que l’on ne classe dans cette catégorie l’érection du buste en plomb de Louis XIV dans une niche de l’escalier des jardins de l’hôtel de ville.

Monument au roi René – Sculpture DAVID Pierre Jean - Château Angers (1)

Le premier épisode de nos fêtes vient de s'accomplir. Depuis hier, la statue du roi René est dressée sur son piédestal. Cette opération a été exécutée avec promptitude, et toute la journée, des groupes nombreux n'ont cessé de stationner au pied du monument, en rendant hommage à l'œuvre de M. David et à son heureuse position.

C'est l'événement de la ville, et nous ne sommes que vrais en assurant qu'il cause une satisfaction générale; d'abord, parce qu'il s'agit d'un juste tribut à la mémoire bienfaisante du prince qui gouverna si paternellement notre pays; ensuite, parce que l'on voit avec plaisir notre administration s'associer dignement à la générosité patriotique de M. Théodore de Quatrebarbes.

La statue est posée, avec raison, selon nous, en face du boulevard des Lices. Lorsqu'on la contemple de la chaussée, elle se détache admirablement sur une vaste étendue de ciel; vue de côté, elle semble sortir fièrement du château formidable qui fut le berceau de René d'Anjou.

Monument au roi René – Sculpture DAVID Pierre Jean - Château Angers (2)

Quel que soit, du reste, le point choisi par le spectateur, elle est pleine de vie et de mouvement; il semble qu'on la voit marcher. Aussi s'écriait-on naïvement à côté de nous : « Ah! mon Dieu! comme elle regarde, on dirait une personne qui s'avance. » Il n'y a pas d'éloge plus vrai que cette simple appréciation.

Celte statue n'attendait pour être jugée définitivement et produire tout son effet qu'un piédestal élevé, qui, la mettant à son vrai point d'optique, lui donnât l'air, la lumière et l'espace.

C'est dans une guirlande de niches ogivales creusées sur les flancs du piédestal, que s'encadreront les douze statuettes de bronze, qui complètent le monument et lui donnent sa haute valeur historique.

Ces statuettes, dit M. Th. de Soland dans un travail que personne n'a oublié, se composent d'abord de tous les hommes illustres qui ont gouverné ou défendu notre province, depuis les Romains jusqu'au XVe siècle, puis de tous les rois que les diverses maisons d'Anjou ont donnés à l'Europe, enfin des deux femmes et de la fille de René. — C'est la une galerie à peu près complète des grands hommes, et une histoire sommaire des princes qui ont fait notre histoire nationale, jusqu'au moment où cette histoire cesse d'être l'histoire d'une province pour devenir l'histoire de France, c'est-à dire jusqu'à la réunion définitive de l'Anjou à la couronne, depuis Dumnacus jusqu'à René.

 

 Liste des comtes et ducs d'Anjou - monument René d'Anjou - Angers <==..... ...==> Statues des Comtes et ducs d'Anjou