09 août 2020

L’ingénieur Ferdinand Arnodin, le père du Transbordeur de Rochefort sur mer

Né à Sainte-Foy-lès-Lyon, Ferdinand Arnodin grandit à Châteauneuf-sur-Loire (Loiret) ou son père est chef de travaux de la Maison Seguin-Frères. Devenu inspecteur d’ouvrage de la Société Générale des Ponts à Péage, qui a pris la suite de la Maison Seguin, Ferdinand acquiert une expérience des ponts suspendus et crée sa propre entreprise de construction métallique en 18727. Passionné par les innovations technique, Arnodin dépose et expérimente de nombreux brevets : le câble à torsion alternative (1874), la poutrelle armée en... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 août 2020

Voyage archéologique d’une Villa Gallo-Romaine à Saint Saturnin du Bois (Golfe des Pictons)

Dans le cadre d’un projet de lotissement communal, le service départemental d’Archéologie du conseil général de la Charente-Maritime conduit une fouille dans la commune de Saint-Saturnin-du-Bois située entre Mauzé et Surgères. La fouille qui a débuté en 2008, a permis de mettre au jour un établissement rural daté de l’époque gallo-romaine ainsi que plusieurs témoignages archéologiques d’une occupation pouvant être datée du haut Moyen Âge.   (Visite Virtuelle 360 du chantier archéologique) Des animations... [Lire la suite]
29 juillet 2020

Le pont transbordeur dit "du Martrou" de Rochefort a retrouvé son aspect d'origine 120 ans après son inauguration.

Le transbordeur de Rochefort –Échillais, dernier de sa catégorie en France, a cessé d’assurer ses traversées de la Charente fin 2015 pour permettre à l’entreprise Baudin-Châteauneuf de réhabiliter l’édifice de fond en comble. Il ne reste que huit ponts de ce type dans le monde, dont celui du Martrou, haut de 50 mètres et long de 150. Classé monument historique en 1976 Tous les ponts à  transbordeur construits par Ferdinand Arnodin sont préfabriqués dans l’usine de Châteauneuf pièce par pièce  puis transportés... [Lire la suite]
27 juillet 2020

Histoire de Soubise, ville sous le vent des îles de Charente-Maritime

Soubise est une petite ville, assez ancienne, située sur une éminence, au sud de la Charente et sur la rive droite du fleuve, à 15 kilomètres de Marennes ; elle a donné son nom, avec le titre de principauté, à une branche de l’illustre Maison de Rohan ; précédemment, elle avait appartenu, pendant longtemps, aux seigneurs de Parthenay, de la Maison royale de Lusignan. Soubise avait autrefois un château défensif, qui fut pris et repris, pendant les guerres du XIVe siècle, avec l’Angleterre, et que l’on rasa à l’époque de... [Lire la suite]
08 juin 2020

Marans et son patrimoine : le pont en pierre de la route royale 137

En traversant la commune de Marans d'est en ouest, la Sèvre Niortaise se divise en plusieurs bras d'origine naturelle ou artificielle. Depuis le Moyen Âge, leur franchissement a toujours été un enjeu majeur, surtout lorsqu'il a fallu relier l'Aunis et le Poitou, la Charente-Maritime et la Vendée, selon un axe nord-sud. (de la Rochelle à Luçon)   Cette route sert principalement à la communication des communes riveraines avec la Rochelle et Marans : la partie qui se trouve dans le marais de Villedoux, sert à l’exploitation... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 mars 2020

L'Ile d'Aix voyage dans le temps sur les pas de Napoléon

Vous avez toujours voulu voyager dans le temps, partez à la découverte du Fort Boyard, des îles d'Aix, d'Oléron et Ré, du fort Vauban, Rochefort.... l’histoire de la région A l’occasion du 250e anniversaire de la naissance de l’Empereur, l'Histoire Retrouvée visite l’Ile d’Aix sur les pas de Napoléon. Napoléon et Madame Bertrand, née Fanny Dillon  VISITE THÉÂTRALISÉE : SUR LES PAS DE NAPOLEON à ILE-D'AIX HISTOIRE GÉNÉRALE de l'Aunis et de la Saintonge (Time Travel) <==.... ....==> Napoléon 1er – 250... [Lire la suite]

22 mars 2020

HISTOIRE GÉNÉRALE de l'Aunis et de la Saintonge (Time Travel)

Lorsqu'on veut se faire une idée précise du rôle qu'a joué dans l'Histoire, le Pays qui s'appelle aujourd'hui le département de la Charente-Inférieure (Charente-Maritime), la première difficulté qu'on éprouve c'est de le rattacher à un centre qui lui donne quelque unité. Ce n'est pas, en effet, seulement dans leurs intérêts actuels que les villes qui le composent sont rivales. Ce n'est pourtant pas dans les premiers temps que se retrouve cette diversité, et il est à peu près hors de doute qu'il faut rapporter à la Tribu des Santoni... [Lire la suite]
27 février 2020

Dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 février 2010, Xynthia balayait la façade Atlantique

Dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 février 2010, Xynthia balayait la façade Atlantique provoquant le décès de 59 personnes, dont 35 en Vendée et 12 en Charente-Maritimeet des dégâts considérables.  Ce très lourd bilan est lié au phénomène de surcôte qui s’est produit sur le littoral Atlantique, notamment le littoral charentais et vendéen. La majorité des victimes a péri dans les inondations liées à cette marée de tempête. Tempete Xynthia - Une nuit de cauchemars - DVD C’était il y a 10 ans, dans... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 février 2020

Catherine de Parthenay, fille de Jean de Parthenay-Larchevêque, seigneur de Soubise

Catherine de Parthenay, fille de Jean de Parthenay-Larchevêque, seigneur de Soubise, et d'Antoinette d'Aubeterre, naquit au château du Parc-Soubise, près Mouchamp en Bas-Poitou, le 22 mars 1554.  Dans son enfance, on l'avait fiancée avec Gaspard de Châtillon, fils de l'amiral Colligny; mais le futur mourut de la peste à Orléans, en 1568, avant la conclusion du mariage. Elle épousa, la même année, Charles de Quellenec, baron du Pont, en Bretagne. Cette union ne tarda pas à être troublée par une demande en séparation pour cause... [Lire la suite]
18 février 2020

Poitou : Parthenay - L'Archevêque, branche du parc – Soubise (Mouchamps et Charente-Maritime)

Situé sur la commune de Mouchamps, le Parc-Soubise fut la demeure principale de la famille de Parthenay-Larchevêque. Après le décès de Jean V de Parthenay seigneur de Soubise (1566), il passe par sa fille, Catherine de Parthenay,qui l'apporta, par son mariage en 1575 avec René II vicomte de Rohan, à une branche de la famille de Rohan-Chabot. La seigneurie passa ensuite par alliance à une branche de la maison de Rohan et fut érigée par lettres patentes (non enregistrées) de Louis XIV datées de mars 1667 en principauté de Soubise en... [Lire la suite]