15 mai 2019

Légendes et notes folkloriques sur l'Absie ; Les revenants, les galipotes, la chasse Gallery, le cheval malet, les sorciers....

Notes folkloriques sur l'Absie Située dans le département des Deux-Sèvres, arrondissement de Parthenay, canton de Moncoutant, L'Absie est aujourd'hui le chef-lieu d'une commune d'environ 1.200 habitants. Ce bourg peut revendiquer une antique origine. Jusqu'à la Révolution de 1789 son histoire se confond avec celle de l'abbaye du même nom que fonda en 1120 l'ermite Pierre de Bunt disciple de Giraud de Salle. Mais L'Absie était antérieurement le siège d'une paroisse. Pierrre de Bunt découvrit, en effet, en ce lieu les restes... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

14 mai 2019

Les Origines de l'Absie et de son Abbaye. (L'ABSIE détruite par les Normands)

Chassés de leur île par les Normands en 836, les bénédictins de Noirmoutiers s'étaient enfuis à Déas (Saint-Philbert-de-Grand-Lieu), où Louis le Pieux leur avait assuré un refuge. Ces pirates savaient qu'à piller les monastères il y avait généralement grand profit et petit danger. Ils saccagèrent donc Saint-Philbert (1), et les moines émigrèrent à Cunaud, à quinze kilomètres environ en aval de Saumur. Quelques années plus tard, solidement installés à Noirmoutiers, les Normands remontèrent chaque année la Loire, pillant ou... [Lire la suite]
13 mai 2019

La légendaire fée Mélusine poème Couldrette - La maison DE PARTHENAY, branche cadette des Lusignan. Gisants Eglise Ste-Croix

A la fin du IXème siècle, à l'époque des invasions Normandes, une famille édifie une forteresse à Parthenay. Elle détient aussi des biens et bénéfices dans le pays d'Herbauge, en Aunis et en Saintonge. Guillaume Ier de Parthenay fait partie des grands vassaux des comtes de Poitou et d’Anjou, puisqu’il participe souvent à leurs assemblées féodales. Effectivement, Parthenay qui se situe en dessous de Thouars est située de telle manière qu’elle jouxte les territoires des comtes de Poitou et d’Anjou, faisant des terres de ce seigneur un... [Lire la suite]
24 mars 2019

L’église de Saint-Pompain

Vers 1100, une église fut construite, composée d’une nef de 5 travées, et d’une abside circulaire. De cette époque romane, il ne reste que les murs de la nef et le portail. Ce dernier a été réparé au 19eme siècle, mais la restauration est demeurée inachevée. L’édifice eut beaucoup à souffrir pendant la Guerre de Cent Ans. De grands travaux furent entrepris au 15ème siècle : - L’abside romane fut remplacée par un chœur de 2 travée, dont les voûtes actuelles ont été construites au 19 ème siècle. - la tour du clocher est de... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 mars 2019

1715 Père Louis-Marie Grignon de Montfort – Mission Fontenay, Saint Pompain (Time Travel)

Montfort avait promis d'ouvrir une mission à Fontenay-le-Comte le 25 août, fête de saint -Louis, patron du diocèse de la Rochelle. Précédé à Fontenay par sa réputation de vertu, le saint missionnaire y fut reçu avec enthousiasme. L'église de Saint-Jean, où il prêcha, se trouva trop étroite pour contenir la foule qui se pressait autour de sa chaire. Il prit alors le parti de diviser son auditoire, en donnant successivement deux missions, la première aux femmes seules et la seconde aux hommes. Mais un incident, survenu presque au... [Lire la suite]
18 février 2019

Niort l’ancien hôtel de ville, place du PILORI.

Utilisé depuis le Moyen Âge, il était un droit seigneurial, parfois un simple poteau que le seigneur faisait planter sur la place du village pour signifier qu'il avait le droit de justice sur ce fief. On l'appelait place du Pilori parce qu'on y attachait à un poteau tous les condamnés à l'exposition. . C'était ce qu'on appelait la peine du Pilori.  Il pouvait prendre diverses formes ; simple poteau de bois ou colonne de pierre. Il comporte parfois aussi une structure en lanterne pouvant contenir un homme plus ou moins debout. ... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 février 2019

Niort l’ancien castellum incendié en 1104 et reconstruction du Donjon Poitevin Plantagenêt.

Le port de Niort est protégé par le Château, formidable bâtisse élevée par les Plantagenets dans la seconde moitié du XIIe siècle, sans doute sur l’emplacement de l’ancien castellum incendié en 1104.     Cet incendie eut lieu au cours de la lutte entre le comte de Poitou Guillaume VII et le comte d’Anjou Geoffroy Martel. «  M. CIV Multa incendia fuerunt in castellis Toarcii, Nioti et Belverii, «  dit la chronique de Saint-Maixent. La forteresse sortit promptement de ses cendres, car Guillaume IX signe, le... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 février 2019

Journée du Patrimoine il y a 6000ans, Visite Guidée Du Tumulus De Péré à Prissé-la-charrière (Aquitaine Nouvelle)

C'est quoi un tumulus ? Un tumulus est un des composants d'un dispositif funéraire complexe savamment architecturé à l'aide de pierres et de terre intégrant une sépulture sous dolmen ou en coffre. Construit en élévation afin d'être vu de loin, il a également pour vocation de marquer avec ostentation la présence d'une collectivité sur un territoire.  Le Tumulus de Péré est situé dans le bois qui est dans l’angle N.E des routes D. 117 (Gript à Doeuil) et D. 53 (Thorigny à la Charrière), c’est-à-dire, en cet... [Lire la suite]
29 janvier 2019

Marais Poitevin -Visite Virtuelle Sansais-La Garette - Henri IV (de France), Henri III (de Navarre)

Embarquez dans l'histoire du Marais Poitevin - (cartes des ports et Histoire) <== La région ayant été le cadre de nombreux affrontements pendant les guerres de religion (seconde moitié du XVIe siècle), beaucoup de destructions ont été opérées à l'époque, doublées d'un manque d'entretien des ouvrages de dessèchement. Le calme rétabli, Henri IV songea au dessèchement des marais du royaume. Le Béarnais connaissait le Marais Poitevin ; il y était venu au cours des guerres de religion. Le 17 juin 1586, il écrivait de Marans à... [Lire la suite]
26 décembre 2018

Le 16 août 1158 Henri II roi d’Angleterre rasa les murailles et le château de Thouars, l’église Saint-Médard fut brûlée.

Henri II, roi d'Angleterre (Henricus Rex Anglorum), qui avait juré d'exécuter le testament de  Geoffroy Plantagenêt, son père, obtint du pape Adrien IV, son compatriote, la honteuse autorisation de se parjurer, et marcha contre son frère Geoffroy d'Anjou, pour lui disputer les domaines de la maison d'Anjou.  Le roi de France Louis VII, aussi coupable que le pape, se tourna du côté de Henri II (1156). Geoffroy se prépara à la résistance et quelques seigneurs vinrent lui prêter main forte. Le vicomte de Thouars fut de ce... [Lire la suite]