20 septembre 2018

Paysages et monuments du Poitou - Château La Citardière et le pont des Ouillères Forêt de Mervent.

La Citardiere. — A quelques pas de Mervent, après avoir franchi le joli pont gothique des Ouillères, que représente la planche VI, on arrive par un sentier plein d'ombrage et de fleurs au château de la Citardière.   Cette immense construction du xvne siècle, qui n'a jamais été complètement terminée, appartenait au moment de la Révolution à la famille Moriceau de Cheusse. Son portail renaissance, les eaux qui environnent de toutes parts ses murailles, aussi bien que les canons en pierre ou gargouilles qui les couronnent,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 septembre 2018

L’authentique drapeau du général de Bonchamps exposé au château de la Baronnière situé à La Chapelle-Saint-Florent

L’authentique drapeau du général de Bonchamps (appartenant aux descendants de Bonchamps) utilisé lors des Guerres de Vendée, exposé à l'occasion des journées européennes du patrimoine au château de la Baronnière situé à La Chapelle-Saint-Florent.   Quand nous livrons, chrétiens, le dernier des combats. Ils promettent le ciel à celui qu'ici-bas Dans le sentier du bien on vit marcher fidèle, En suivant pas à pas Jésus, son doux modèle. Bonchamps les écoutait avec ravissement, Et sa face brillait d'un saint rayonnement ; ... [Lire la suite]
11 septembre 2018

Guerre de Vendée, Madame de Bonchamps

 Nous marchons sur les traces de celle qui vécut l’incroyable Virée de Galerne avec ses deux enfants de quatre et deux ans, de celle qui échappa cent fois à la mort jusqu’à être miraculeusement graciée au fond de sa prison nantaise par l’intervention d’un républicain dont la vie avait été sauvé par le geste immortel de son mari à Saint-Florent-le-Vieil, enfin de celle qui fut pensionnée par un Napoléon admiratif.   ==> L’authentique drapeau du général de Bonchamps exposé au château de la Baronnière situé à La... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 06:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 août 2018

le logis de la Chabotterie en visite virtuelle

Le logis de la Chabotterie est un château inscrit aux monuments historiques en 1958. Il se trouve sur la commune déléguée de Saint-Sulpice-le-Verdon, à Montréverd (Vendée). Le 23 mars 1796, François-Athanase Charette de La Contrie, dit Charette, est capturé par le général Travot dans le bois de la Chabotterie. Une croix marque le lieu de cet événement de la guerre de Vendée.   visite virtuelle du logis de la chabotterie - vjoncheray - salon-erudithttp://www.360-vjoncheray.fr ==> tag sur le logis de la chabotterie
05 juillet 2018

Mauléon, le sentier des guerres de Vendée du Mont-Gaillard

Mauléon fut une place importante des Guerres de Vendée. Un monument a été érigé en 1993 pour commémorer ces événements, sur les hauteurs de Château-Gaillard. Cette colline se dresse devant la vieille ville de Mauléon. Pour y accéder en venant de Mortagne, prendre la première rue à droite après le panneau d'entrée de ville, à quelques centaines de mètres sur la gauche en montant, un chemin de terre conduit à un panorama sur l'église de la Trinité de Mauléon.
Posté par thierryequinoxe à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juillet 2018

Clisson - Le Château pendant révolution française, lors des guerres de Vendée.

Pendant la Révolution française, lors des guerres de Vendée, la vallée de Clisson fut ravagée.  Le 23 février 1793, la Convention décide la levée en masse de trois cent mille hommes. Clisson, comme beaucoup d’autres paroisses de la région ne se soumettent pas au recrutement.  Le 10 mars 1793, l’insurrection commence dans le district de Clisson. Les guerres de la Vendée, si désastreuses pour les peuples de la Bretagne, furent surtout fatales à la ville de Clisson. Ses habitants, dont le nombre s'élevait à trois mille,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 juin 2018

Les arbres de la liberté de la Révolution de 1789

Foussais-Payré  L'arbre de la liberteC'est le symbole de la victoire de la Révolution sur l'Ancien Régime. Les premiers arbres de la liberté sont plantés dès 1790. Un décret de la Convention du 22 janvier 1794 (3 pluviôse an II) en ordonna même la plantation dans toutes les communes. L'arbre était alors orné de rubans, cocardes tricolores, parfois coiffé d'un bonnet phrygien, au cours d'une fête patriotique qui s’achevait par des danses et un banquet.  Ce symbole était si fort que presque tous ces arbres furent abattus... [Lire la suite]
01 juin 2018

Loto du Patrimoine, La Durbelière le château de Henri de La Rochejaquelin

    Comment sauver le patrimoine français, Missionné par le président de la République, Stéphane Bern dévoile dans Le Point la liste des 250 premiers monuments à restaurer. Des ponts et des pigeonniers, des abbayes et des fontaines, des théâtres et des synagogues, des manufactures, des remparts, des arsenaux, des orangeries, des serres, des moulins, des viaducs, des forges, des châteaux, des églises surtout, par centaines...  
Posté par thierryequinoxe à 10:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 mai 2018

La Vendée avant 1793 : légendes et récits

La Vendée est un des rares départements de France qui peuvent avoir leur histoire particulière, parce qu'ils ont leur unité, dans le passé comme dans le présent. Cette partie de l'ancien Poitou, distinguée du reste de la province par sa constitution topographique, ne le fut pas moins, de tout temps, par les mœurs et le caractère de sa population. Dans ses origines et par les nombreux monuments mégalithiques dont elle est parsemée, la Vendée, sous des noms divers, plonge jusqu'aux époques les plus lointaines, et toutes les... [Lire la suite]
05 mai 2018

Le massif forestier Mervent-Vouvant, ses légendes et son histoire : la grotte Ermitage du père de Montfort

Louis-Marie Grignon de la Bacheleraie plus communément appelé de Montfort, naquit à Montfort, petite ville de Bretagne, en 1673. — Il eut pour père Jean-Baptiste Grignon, avocat, et pour mère Jeanne Robert, demoiselle des Chesnais (en Ille-et-Vilaine) Dès sa plus tendre enfance, il montra une si grande piété, que bientôt ses professeurs le proposèrent aux autres élèves comme un modèle de ferveur et d'exactitude à tous ses devoirs. Après avoir fait sa philosophie, il se consacra à l'étude des sciences sacrées, et il mit tant... [Lire la suite]