08 avril 2019

Le château médiéval de Surgères (Visite Historique dans le Temps)

L’origine de Surgères est assez obscure. La division géographique et politique du pays d'Aulnis ne fut énoncée qu'à la fin du Xe siècle. La charte la plus ancienne qui cite la région surgérienne date de l'an 936. D'après le cartulaire de l'abbaye de Saint-Jean-d'Angély, sous le règne de Hugues Capet (987), il existe un marais nommé « Girum » et une saline appelée « Girea ». Ce marais reçoit les eaux qui descendent de la région du «castrum surgeriacum », dont parle, en 992, une charte de l'abbaye de Saint-Maixent. Pour s'opposer... [Lire la suite]

03 avril 2019

Le port d’Aliénor d’Aquitaine : Voyage dans le temps des Templiers et Hospitaliers de la Rochelle.

Sixième port de France, La Rochelle affiche désormais près de huit millions de tonnes de trafic. Et la plaisance est devenue l'une de ses vitrines. Au Moyen Age, la ville se démarque surtout par son indépendance vis-à-vis de tout pouvoir religieux. Une caractéristique rarissime pour une cité de cette taille", raconte Mathias Tranchant, maître de conférences à l'université de La Rochelle. Surtout, les Rochelais savent habilement tirer profit des allers-retours incessants entre les royaumes de France et d'Angleterre, qui se disputent... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 22:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 septembre 2018

loto patrimoine: restauration du château d'Aliénor Aquitaine - Richard Coeur de Lion - Montreuil Bonnin

Située à 15km sud-ouest de Poitiers, la commune de Montreuil-Bonnin fait partie du Pays des Six Vallées. Le village est bâti autour du château, célèbre avec sa légende de la Fée Mélusine (la tour) qui le nomma "Monstre-en-œil" ou (Montreuil), et qui domine la vallée de la Boivre. Il est situé à km de Béruges.   Aliénor d'Aquitaine - Richard Cœur de Lion (8 septembre 1157-Pâques 1170-6 avril 1199)   Le chroniqueur Jean Bouchet affirme, espérons-le sur la foi de documents alors conservés mais aujourd'hui perdus,... [Lire la suite]
04 septembre 2018

Liste des comtes et ducs d'Anjou - monument René d'Anjou - Angers

COMTES ET DUCS D'ANJOU - Vème - IXème siècles Paul, comte d'Angers (v. 471). Florus (543). Théodulf (585). Saint Lézin (v. 587-592), évêque d'Angers (v. 592). Rainfroi (719-725), ancien maire du palais de Neustrie. Gaidulfe de Ravenne (v. 755). Milon, père de Roland, duc de la marche de Bretagne. Roland, duc de la marche de Bretagne. Auturlf (786), sénéchal de Charlemagne. Rorgon. Gairard (847), abbé de Saint-Serge. Lambert (846-850). Eudes (851). Robertiens Robert le Fort (?-853, puis 862-865), puis 866). comte... [Lire la suite]
29 août 2018

Les quatre gisants royaux du Cimetière des rois Plantagenet - abbaye de Fontevraud

  Un gisant est une statue représentant  un personnage  couché  dont  la dépouille n’est pas obligatoirement ensevelie au-dessous du monument. A l’origine, les Plantagenêts avaient des  tombeaux séparés supportant  chacun un gisant. Leurs sépultures  se seraient trouvées en avant du pilier Nord-Ouest de l’église abbatiale, à l’angle de la  nef  et  du carré  du transept avant d’être déplacées en 1504 par l’Abbesse Renée de Bourbon de l’autre côté du même pilier à... [Lire la suite]
28 août 2018

le Cimetière des Rois d'Angleterre à l’abbaye de Fontevraud

C’est parce qu’il était arrière-petit-fils de Guillaume le Conquérant, le normand qui avait conquis l’Angleterre, que Henri II Plantagenêt, Comte d’Anjou, devint roi d’Angleterre. La dépouille d'Henri II inaugura à l'abbaye de Fontevrault la sépulture qu'on a nommée improprement le Cimetière des Rois d'Angleterre et où furent enterrés après lui les corps de cinq princes de la maison des Plantagenets : ==> HENRI II PLANTAGENÊT (portrait) ==> LES DISPOSITIONS TESTAMENTAIRES D'HENRI II PLANTAGENET 1° Richard Coeur de Lion,... [Lire la suite]

09 août 2018

Vendée – Angles Tour de Moricq à machicoulis du XV e siècle (Forteresse de la mer)

La tour de Moricq est un vestige de fortifications médiévales dont les voûtes romanes en sous-sol existent encore. Situé à proximité du petit bourg de Moricq, sur la commune d’Angles, dans le département de la Vendée et la région des Pays-de-la-Loire. L’édifice avait pour fonction de protéger le port de Moricq qui exportait du vin, des céréales et du bois vers La Rochelle et Bordeaux, ainsi que l’embouchure du Lay qui était alors navigable jusqu’à Mareuil. L’existence de fortifications à Moricq est attestée depuis 1090. De cette... [Lire la suite]
23 juillet 2018

Sanctus Georgius, St Georges le Saint patron des Chevaliers et légende de Richard Cœur de Lion

 Saint Georges est un saint très populaire dans l’Europe toute entière et qui a vu de nombreuses légendes fleurir autour de sa vie. La majorité des informations que nous avons pu rassembler sur ce saint proviennent de « La légende dorée » de Jacques de Voragine.Saint Georges et le dragonL’une des histoires les plus racontées concernant saint Georges se déroule dans la ville de Silène en Lybie. Dans une mare près de la ville vivait un dragon qui terrorisait les habitants. Pour le calmer, les villageois lui offraient chaque jour... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 juillet 2018

Fontaine le Comte, l’abbaye Augustine des comtes du Poitou

Placé sur la voie de Tours ou Via Turonensis, Poitiers est un lieu de passage privilégié pour les pèlerins de Saint-Jacques venus du nord de la France et de l'Europe. La première mention de ce site est un acte de 1080 environ qui parle de la "fontaine du comte" (fons Comitis). L'origine de la commune remonte à un don de terres et de forêts fait entre 1127 et 1137 par Guillaume X, comte de Poitiers et duc d'Aquitaine, à Geoffroi de Loriol, archevêque de Bordeaux. Guillaume VIII de Poitiers le Paladin ou le Toulousain (1099-1137),... [Lire la suite]
19 juillet 2018

Moyen Age, atelier monnaie-denier Plantagenêt (château de Montreuil-Bonnin)

Les monnaies du Moyen Âge ne portent que très exceptionnellement une valeur faciale, c'est-à-dire une valeur inscrite en chiffres ou en toutes lettres. La valeur ou cours de chaque pièce est officiellement et arbitrairement fixée par l'autorité émettrice, par ordonnance. Mais la variation de la valeur de l'or et de l'argent modifie la valeur des pièces auprès des utilisateurs et des professionnels, tels les changeurs, ce qui instaurait un cours parallèle, "cours marchand" différent du cours officiel, en fonction de la teneur de... [Lire la suite]