11 octobre 2018

La Tour Charlemagne, vestige de l'ancienne basilique Saint-Martin (Grégoire) de Tours

Historique Evêque de Tours, Saint Martin est connu pour son geste universel du partage de son manteau avec un pauvre. Après sa mort, il fut enterré à Tours le 1 novembre 397. La crypte de l’actuelle basilique renferme les restes de son tombeau, sur lequel plusieurs édifices ont été érigés au cours des siècles. La magnifique Basilique romance du XIe siècle, construite à l’image de celle de Saint-Jacques de Compostelle, subit plusieurs incendies au Moyen-Âge, notamment en 1203, ou elle flamba en même temps que tout le quartier... [Lire la suite]

25 août 2018

Les chemins de Saint-Martin – Via Sancti Martini

"La via Sancti Martini"est appelée aussi "le Chemin de Szombathely" La via Sancti Martini a été ouverte officiellement en 2008 par un jeune hongrois et un jeune français. Ils sont partis de Szombathely en Hongrie pour rejoindre Tours. Cette statue de fonte date de 1935. Elle est située sur le chemin de Saint Martin, reliant Tours à Candes-Saint-Martin et jalonné par des bornes identiques à celle placée au pied de la statue L’église de Lerné est dédiée à Saint Martin dont une autre statue de pierre est visible au-dessus du... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 juin 2018

Saint Martin de Ligugé

La commune de Ligugé, qui est sise à dix kilomètres au sud de Poitiers et qui étend, sur la rive droite du Clain, une superficie de 2,336 hectares, doit un double renom à son histoire et aux beautés pittoresques des vallons qui serpentent entre les deux plateaux dont est formé son territoire. Ces deux vallées sont celle de Ligugé, que baigne le Clain, et celle de Mezeaux, infiniment plus étroite, où dominent les productions forestières. Les cavernes ouvertes, par l'action séculaire des eaux, dans ces durs rochers, ont été sans... [Lire la suite]
01 janvier 2018

De virtutibus sancti Martini, Vie de Saint Martin de Tours

Sa biographie provient essentiellement de la Vita sancti Martini (Vie de saint Martin) écrite en 396-397 par Sulpice-Sévère, récit qui devint aussitôt, et pour de longs siècles, un archétype admiré et souvent imité de l'hagiographie occidentale. Puis Sulpice ajoute des lettres, en particulier pour évoquer la mort de Martin, et un autre livre, le Gallus ou Dialogues sur les vertus de Martin, recueil de miracles accomplis par le saint. Cette littérature hagiographique est à manier avec précaution : en partie légendaire et... [Lire la suite]