tapisserie de bayeux

Alors que les terribles vikings norvégiens avaient débarqué près de York, l'armée d'Harold allait à leur contact. Le 25 septembre 1066, lors de la bataille de Stamford Bridge, la défaite fut pour les Vikings et elle fut grande puisque leur roi Harald y perdit la vie lors des combats. 

La Tapisserie de Bayeux, aussi connue sous le nom de Tapisserie de la reine Mathilde, et plus anciennement « Telle du Conquest » (pour « toile de la Conquête ») est une broderie (anciennement « tapisserie aux points d'aiguille ») du XIe siècle inscrite depuis 2007 au registre Mémoire du monde par l'UNESCO

.

(Un historien raconte la tapisserie de Bayeux duc de Normandie Guillaume en 1066) 

Il est très probable que cette œuvre de grande dimension, d'environ 70 mètres de longueur pour 50 centimètres de hauteur, était destinée à la cathédrale de Bayeux qu'Odon avait fait reconstruire et qu'il consacre en 1077.

Cette tapisserie représente toute la suite d’une des plus grandes et des plus heureuses expéditions qui furent jamais entreprises : la conquête de l’Angleterre, faite en 1066 par Guillaume le bâtard, duc de Normandie, qui changea ce surnom contre celui de Conquérant.

 Chef d’œuvre de l’art roman du 11ème siècle, la tapisserie narre, avec une foule de détails sur la vie au XIe siècle, l'accession du duc de Normandie au trône d'Angleterre à travers 58 scènes légendées, depuis la désignation de Guillaume par le roi d'Angleterre, Edouard le confesseur, en 1064, jusqu'à son avènement à bataille d'Hastings en 1066 mais près de la moitié des scènes relatent des faits antérieurs à l'invasion elle-même (la tapisserie est conservée à Bayeux au musée de la Tapisserie).

tapisserie de Bayeux histoire de Guillaume le Conquérant (1)

Le récit commence en 1064, lorsque le roi d’Angleterre, Edouard le Confesseur, charge son beau-frère, Harold, de se rendre en Normandie afin de proposer à son petit cousin, Guillaume, le trône d’Angleterre.

Le navire d’Harold traverse la Manche et après maintes péripéties, il transmet le message du roi Edouard à Guillaume.

tapisserie de Bayeux histoire de Guillaume le Conquérant (2)

Avant de s’en retourner en Angleterre auprès du vieux roi, Harold prête serment de fidélité à Guillaume sur les reliques de la cathédrale de Bayeux.

A la mort d’Edouard, Harold se parjure. Le 6 janvier 1066, il accepte d’être couronné roi d’Angleterre à la place du duc de Normandie. A cette nouvelle, Guillaume décide d’aller  reconquérir son trône et traverse la Manche avec sa flotte dans la nuit du 28 septembre.

tapisserie de Bayeux histoire de Guillaume le Conquérant (3)

Au matin du 14 octobre 1066, la bataille d’Hastings s’engage entre l’armée de Guillaume et les hommes d’Harold. Elle sera décisive, Harold mourra à la fin de la journée d’une flèche  dans l’œil. Guillaume est enfin couronné roi d’Angleterre en décembre 1066 à l’Abbaye de Westminster.

La personne la plus susceptible d’avoir commandité la tapisserie était l’un des vainqueurs, Odon de Conteville, évêque de Bayeux et de l’archevêque de Canterbury Lanfranc, un demi-frère de Guillaume le Conquérant, qui fut fait comte de Kent après la conquête.

 

Reportage de France 3 sur la reconstitution de la bataille d'Hastings

La tapisserie de Bayeux brodée à Saint-Florent du Mont Glonne ?

Selon l'historien américain George T. Beech, spécialiste du Moyen Âge, plusieurs indices permettraient de démontrer, que la Tapisserie de Bayeux fut en réalité conçue à l'abbaye Saint-Florent de Saumur, atelier prestigieux de production textile depuis le début du XIe siècle. Plusieurs faits permettent, selon lui, d'étayer cette hypothèse.

Avant d'être l'abbé de Saint-Florent, Guillaume Rivallon (fils de Riwallon de Dol) était seigneur de Dol en Bretagne. - Guillaume Rivallon ou Guillaume de Dol est abbé de Saint-Florent le Jeune du 28 juin 1070 au 30 mai 1118.

Appartenant à la noblesse bretonne et lié à Guillaume le Conquérant et à la reine Mathilde, qui donnent à l'abbaye des prieurés en Angleterre, il aurait pu jouer un rôle de commanditaire, ce qui expliquerait le récit de la campagne de Bretagne, qui est détaillé au début de la tapisserie. 

Or plusieurs scènes de la tapisserie s'attardent sur la campagne menée par les Normands en Bretagne, marquée notamment par le siège de Dol.

Deuxièmement, dans les années 1070, l'abbaye acquiert de nombreux domaines, en Angleterre et en Normandie, dans lesquels le rôle du nouveau roi d'Angleterre, est déterminant.

La générosité de Guillaume le Conquérant serait un moyen de récompenser le travail de l'atelier monastique.

- Les documents écrits de l'abbaye de Saint-Florent évoquent l'existence d'un atelier de textile au monastère (mais au monastère du château).

Enfin, quelques ressemblances artistiques ont été mises en évidence entre la Tapisserie et les ouvrages de la France de l'ouest, dans la vallée de la Loire et en Poitou-Charentes. Des éléments de la bordure décorative de la célèbre broderie se retrouveraient sur des manuscrits et des chapiteaux angevins.

 Au cours d'une série de conférences données en 2003-2004, le professeur George T. Beech, de l'Universite de Kalamazoo, a avancé comme une hypothèse plausible la fabrication de la tapisserie de Bayeux dans l'abbaye de Saint-Florent.

Il vient de publier ses conclusions dans : George Beech, Was the Bayeux Tapestry Made in France? The Case for St. Florent of Saumur. New York: Palgrave MacMillan, 2005.

 

Histoire des tapisseries dans le temps

C’est seulement à partir du IX e siècle qu’on trouve trace en France de Fabrication de tapisseries.

Au moyen âge, les tapisseries servaient à la décoration des églises. Saint-Angelme de Norvége, évêque d’Auxerre, fit exécuter vers 840 un grand nombre de tapis pour son église.

En 984, à l’abbaye de Saint-Florent de Saumur, l’abbé Robert III commanda une masse de dosserets, de banquiers, de tapis de muraille, de tapis de pied et de courtenis, le tout en laine. Les compte de l’abbaye nous apprennent que cet abbé fit exécuter deux grands tissus dans la composition desquels entrait de la soie et qui représentaient des éléphants ; dans d’autres on voyait des lions, se détachant sur un fond rouge ; le premier de ces ouvrages était évidemment un vêtement sacerdotal, puisque la chronique raconte que l’abbé s’en parait aux grandes fêtes.

En 989, la reine Adélaide, épouse de Hugues Capet, offrait à l’abbaye de Saint-Denis, une tapisserie représentant le globe terrestre, l’orbis terrarum.

Au XIe siècle, la France possédait à Poitiers une grande et renommée manufacture de tapisserie, dont les produits étaient alors très appréciés.

En 1025, Léon, un evêque italien, demandait au comte de Poitou, Guillaume V le Grand, de lui envoyer un « tapetum mirabile » ; et celui-ci lui demandait de lui en fixer les dimensions.

Ce tapis devait être orné de portrais d’empereurs, de rois , de figures d’animaux et même de sujet tirés des écritures saintes.

Vers 1050, l’abbé de Saint-Riquier, Jervin, commandait à la même fabrique des tentures destinées à la décoration de son monastère ; son zèle même se manifestait « Tam in palliis adquirendis, quam in tapetibus faciendis. »

En 1165, Mathieu de Loudun, nommé abbé de Saint-Florent, à Saumur, fit exécuter deux « dosserets » destinés à être suspendus dans le chœur de Saint-Florent les jours de fêtes solennelles, et représentant, l’un, les vingt-quatre vieillards de l’Apocalypse, avec des voiles et des cithares ; l’autre, différents sujets tirés du même livre.

Le même abbé orna en outre la nef de tenture représentant des lions et divers animaux ainsi que des sagittaires

Histoire des arts décoratifs et industriels en France / par François Bournand

 

 ==> Napoléon fit venir la tapisserie de Bayeux au Musée du Louvre à Paris en 1804

 


 

Avec ce générateur, créez vos propres mèmes d'inspiration médiévale - Pop culture - Numerama

L'esthétisme de certaines œuvres médiévales peut prêter à l'incrédulité ou au rire. À l'aide du générateur Historic Tale Construction Kit, vous pouvez désormais composer votre propre mème, inspiré par la célèbre tapisserie de Bayeux. Sur les réseaux sociaux, les comptes parodiques reprenant des œuvres d'art médiévales rencontrent un grand succès, comme le notable Mediaval Reactions.

https://www.numerama.com